Une grande enquête internationale vous invite à vous exprimer pour choisir le monde de demain


28 mai 2020

Dès le début de cette crise sanitaire qui marquera de son empreinte le début de ce 21e siècle (un seul virus a tout de même réussi à stopper net le monde !), on a pu entendre parler d’un « monde d’après », d’un « monde de demain », et été témoins d’incantations éclairées comme « plus jamais ça » ! Si des commissions de citoyens ont déjà communiqué des préconisations au gouvernement, si des personnalités se sont mobilisées pour dire un vibrant « non à un retour à la normale », rien ne vaudra sans doute la mobilisation et l’expression citoyenne... D’autant que les locataires du CAC40 (et de tous les autres indices économiques mondiaux) viennent enfin d’intégrer « le monde d’après » comme nouvel élément de langage, et espèrent se replacer très vite afin de peser à nouveau sur la nouvelle donne… si celle-ci a lieu !

Pour qu’elle soit effective, rien ne vaudra donc plus que la parole des citoyens, et c’est dans cet esprit qu’Arte, le service public japonais NHK et plusieurs autres partenaires (WeDemain, Brut, Les Échos, Society, Phosphore, l’UNICEF, WWF, etc. excusez du peu !) ont décidé de mener une enquête d’envergure dans plus de 30 pays d’Europe et d’Asie.

Cette enquête, intitulé fort à propos « Il est temps », a été conçue par des sociologues et priorise les 16-34 ans, même si elle veut s’adresser à tous. Elle est composée de 130 questions qui nous pousseront à nous interroger sur nos valeurs, sur notre vision du monde tel est qu’il est et sur l’avenir commun que nous souhaitons… en nous projetant sur les efforts et les sacrifices qu’il faudra faire, tous ensemble, pour y parvenir. « Il est temps » aborde différents grands thèmes comme « le regard sur le passé et l’héritage », « la vision du monde tel qu’il est aujourd’hui » ou encore « les comportements vs les valeurs ».

"Il est temps", qui ne devrait prendre que 30 minutes de nos vies, requiert évidemment que nous répondions en toute sincérité, en conscience et après réflexion. D’où l’intérêt parfois de prendre notre temps sur certaines questions…

Les initiateurs d' « Il est temps » espèrent recevoir des dizaines de milliers de réponses, qui seront ensuite analysées par des sociologues du collectif Quantité Critique.

S’il vous est d’ores et déjà possible de répondre à l’enquête, vous aurez jusqu’au mois d’août pour le faire en cliquant sur le site dédié et abrité par Arte.

Tous à vos claviers, car si un « monde de demain » est possible, c’est que VOUS y aurez contribué en vous exprimant et en partageant vos expériences, vos témoignages, vos peurs et vos espoirs...

Source : Wedemain.fr

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article