Une agriculture naturelle et qui pousse dans les milieux arides, c’est possible !


Une agriculture naturelle et qui pousse dans les milieux arides, c’est possible !

Nous avons vécu toute notre vie, en pensant que l’agriculture intensive, les pesticides et les engrais étaient la seule façon de faire pousser des fruits et des légumes. Mais ce n’est pas le cas ! Une agriculture saine, naturelle, respectueuse de son environnement est possible et CAPSAO se réjouit de ces alternatives !

Focus sur Le Potager de Santé : 

Comment ne pas tomber amoureux de cet amoureux de la nature, j’ai nommé Pascal Poot. Cet agriculture, à force de patience, d’observation et de conviction, a réussi à cultiver des semences naturelles potagères et anciennes ! Vous savez, avoir des tomates qui ont le goût de la tomate, des oignons qui ne piquent pas, bref des légumes et des fruits naturels qui goûtent bon au palet mais aussi pour votre santé ! 

Pour se faire, Pascal Poot, s’est armé de beaucoup de patience et d’empathie pour ces plantations. Il les a laissé pousser, s’adapter, tomber malade, se guérir seules, se renforcer, repousser, grandir et devenir plus belles et plus fortes ! Pascal Poot, s’est intéressé à améliorer la génétique de plusieurs variétés de populations. Et ça depuis plus de 20 ans… 

Aujourd’hui, il possède entre 7 et 10 hectares de semences potagères : 

  • • résistantes à la sécheresse : pas d’irrigation et seulement un ou deux arrosage de plantation jusqu’à la récolte de l’été 
  • • qui s’adaptent à la baisse des températures et à l’humidité
  • • résistantes à la maladies

Les semences produisent 10 à 20 fois plus de vitamines, d’antioxydants et de Polyphénols, que les variétés classiques ou hybrides que vous pouvez consommer en supermarchés. (Les Polyphénols sont, d'après les chercheurs, les nutriments les plus intéressants pour la prévention du cancer).

Ce qui est chouette c’est que Pascal Poot vend bien évidemment ces semences mais donne des conseils, propose des stages et des formations, bref, c’est également un semeur de son savoir-faire ! 

Focus sur le Groasis: 

Pieter Hoff est un horticulteur néerlandais qui a mis au point des cocons qui permettent aux arbustes de survivre dans les milieux les plus arides. Son objectif : restaurer 2 milliards d’hectares de terres dégradées. Les deux solutions phares mises au point par Groasis sont deux cocons pour protéger les arbustes, intitulés Waterboxx et Growboxx. Les jeunes arbres sont placés au centre de ces incubateurs de la taille d’un seau, qui sont ensuite remplis d’une dizaine de litres d’eau. Un couvercle recouvre ensuite le tout, ne laissant dépasser que la plante d’un côté et les racines de l’autre. 

Une pierre deux coups, sur le couvercle de la Growboxx, des légumes, des arbustes ou des fleurs peuvent même pousser en complément. 

Ces cocons sont conçus pour apporter pendant un an à l’arbuste l’eau nécessaire pour que ses racines atteignent trois mètres de profondeur afin d’y puiser l’eau qui s’y trouve presque invariablement. 

Outre le premier apport en liquide lors de l’installation du cocon, celui-ci récolte la pluie ou capte l’eau par condensation, tout en empêchant celle présente dans le sous-sol de s’évaporer. 

Leur utilisation est 90 % moins chère à l’hectare que l’irrigation goutte à goutte, et permet une économie d’eau de 90 % par rapport à cette dernière. En outre, les arbres nichés dans les cocons Groasis présentent un taux de survie de 90 %.

Alors alors, comme quoi, il y a des solutions à tout, s’il on veut vraiment !!!