Pour permettre aux Amérindiens de lutter contre le virus, les Irlandais s'acquittent d'une dette vieille de 170 ans


09 mai 2020

Il y aura eu de belles histoires lors de cette pandémie…

Au milieu des peurs, activement nourries par l’inondation de fake news, de révélations quotidiennes, du décompte du nombre de victimes, nous devons avouer que nous aurons vu aussi de belles histoires. Des histoires de solidarité, de fraternité, d’amour parfois, de courage et d’espoir.

Celle qui vient nous confirme que les Irlandais ont une bonne mémoire, un vrai sens de l’histoire et… un immense sens de l’honneur ! Elle est aussi la preuve que la fraternité n’est pas question de distance et que tout vient du cœur.

Petit rappel historique : en 1845, l’Irlande est frappée par une terrible famine qui va provoquer, en trois ans, entre 500 000 et 1 million de morts. Une solidarité internationale se mobilise alors dans le monde entier, alimentée par la large diaspora irlandaise en cette première moitié du XIXe siècle.

En 1847, en Amérique, et malgré le fait d’avoir dû subir l’exode du Sentier des Larmes (déplacement forcé de plusieurs peuples amérindiens entre 1831 et 1838) peu de temps avant, les Choctaws, une tribu du sud-est des États-Unis, envoie 170 dollars à l’Irlande pour l'aider à affronter la famine. Une somme qui peut paraître modique mais qui représentait beaucoup pour les Choctaws. Et c’est ainsi que les Irlandais l’ont pris, scellant un véritable lien fraternel entre les deux peuples qui ne s’étaient jamais rencontrés.

En 2020. La pandémie de coronavirus a arrêté le monde dans son élan, et a très durement frappé les familles Navajo et Hopi, qui se retrouvent pour la plupart démunis face à l’épidémie. Plus de 170 après, les Irlandais n’ont pas oublié et se sont mobilisés pour rembourser leur dette historique en créant GoFundMe. Cette campagne, organisée au nom du Rural Utah Project Education Fund, a pour but de collecter des fonds en faveur des Navajo et des Hopi afin de leur venir en aide pour combattre le virus. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Irlandais ont de la mémoire et un sens aigu de l’honneur…

Lancée à la mi-mars, la campagne a permis de récolter à ce jour plus de 3 millions de dollars qui aideront à fournir de l’eau potable, de la nourriture et des produits médicaux aux tribus amérindiennes. Une mobilisation qui, selon les organisateurs, aurait été nourrie par de généreux donateurs irlandais, créant ainsi un incroyable élan de solidarité.

Un geste de solidarité et de générosité précieux pour les Amérindiens et qui réjouit Gary Batton, chef de la nation Choctaw de l’Oklahoma, qui s’est déclaré heureux mais guère surpris par le sens de l’honneur des Irlandais.

Source : positivR.fr / New York Times

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article