Les chanteuses lusophones prennent le mic !


23 avril 2021

Les chanteuses lusophones prennent le mic !

Elles s’imposent dans le game musical, en feat ou en solo. Elles s’appellent Nenny, Cubita, Carla Prata et Soraia Ramos. Si pour le moment leurs noms ne vous disent rien, elles sont pourtant en rotation sur CAPSAO depuis un petit moment. Présentation !

Nenny est arrivée sur la scène musicale en mars dernier avec son premier album, « Aura ». À 19 ans, l’artiste luso-capverdienne s’est surtout fait connaître avec son titre, « Sushi ». L’artiste, de son vrai nom Marlene Fernanda Cardoso Tavares, est passé par la France et vit désormais en Belgique joue avec des rythmes afrobeat et des paroles entraînantes en portugais et anglais comme dans son titre « +351 » (l’indicatif du Portugal), d’ailleurs, le clip a été réalisé à Lisbonne. 

Le dernier titre qui fait sensation est « Tequila ». Elle a même été conviée à participer à COLORS x Studios, le studio de musique berlinois qui met tous les nouveaux talents sur le devant de la scène. Et du haut de son jeune âge, elle montre une maturité sans faille.

Cubita, avec des millions de vues sur YouTube, est un nom incontournable de la scène musicale au Portugal et dans les pays africains lusophones. De son vrai nom Nádia Vasconcelos, est une jeune femme aux airs introvertis qui suscite une véritable curiosité sur sa personnalité.

Née au Portugal, a des origines angolaises et sa première incursion dans la musique a été dans le rap, en 2009. Il y a un mois, l'artiste a sorti le titre « 2AM », un single qui vient après avoir fait une pause professionnelle, en plus d'avoir participé à deux des plus grands succès de des frères Calema - « Te Amo » et « Allez », au micro et à la composition.

Carla Prata est entrée dans l’univers de la musique en 2013. À l'époque, elle faisait des reprises pour YouTube, depuis, elle a sorti des titres qui sont devenus des hits et des EP qui font partie de la routine de nombreux jeunes.

Tout comme Nenny, Carla a porté son dernier single, « Certified Freak », sur la plateforme allemande COLORS x Studios, devenant ainsi la quatrième artiste lusophone à « fouler » l’un des studios internationaux les plus convoités du moment. De son jeune âge, 21 ans, son inspiration vient des gens qui l'encouragent chaque jour à continuer de créer et faire de la musique. L’angolaise n'aime pas les étiquettes. La Kizomba est arrivée en premier dans sa vie, lui le Zouk et l’Afro. Malgré la pandémie, sa créativité est restée intacte, et elle a déjà un nouveau projet en route, intitulé « Sex Tape », toujours sans date de sortie. 

Soraia Ramos nous vient du Cap Vert et est également une des voix montantes lusophones de ces deux dernières années. Très écoutée en Afrique et au Portugal, elle s’exporte aussi très bien en France, où elle a fait un passage et en Suisse, où elle réside désormais. Son style, c’est bien sûr la Kizomba et son thème de prédilection c’est l’AMOUR. Comment lui en vouloir, ce sentiment est si inspirant et ses paires comme Cesaria Evora, ont également écumé le sujet….

Histoire d’amour, infidélité, mais aussi le ras-le-bol d’une relation toxique. C’est l’histoire que nous raconte Soraia dans son titre « Bai ». Issue d’une famille de musiciens, Soraia a même fait un remix de ce titre avec son petit frère Lisandro Cuxi, lauréat du célèbre show The Voice France en 2017. Tout comme Cubita, elle a eu la chance de collaborer avec Calema sur le titre « O Nosso Amor » qui a totalisé 14 millions de vues entre septembre 2020 et janvier 2021. 

Quatre étoiles montantes à surveiller de près, nous ne sommes pas à l'abri de plusieurs tubes de l’été 2021 avec elles !