La paix avec soi-même pour être en paix avec autrui ! 


21 septembre 2021

La paix avec soi-même pour être en paix avec autrui ! 

Ce mardi 21 septembre, c’est la Journée internationale de la paix. Non n’allons pas faire notre Miss CAPSAO, et vous dire que nous désirons la paix dans le monde et la tolérance, il en va de soi ! Mais CAPSAO va vous parler de la paix intérieure. 

Ahummmmm, non non, ce n’est pas une séance de yoga ni de relaxation. N’empêche qu’être en paix avec soi-même et avec sa propre personne nous aide, au quotidien, à être en paix avec les gens qui nous entourent. Notamment avec nos proches qui sont en première ligne lorsque ça ne va pas ! Il est en effet courant que nous soyons plus durs avec nos familles et nos amis. Car on se sent si à l’aise en leur présence que c’est plus simple d’être plus frontal.e avec eux quand on ne va pas bien.

Parfois, nous sommes chagriné.e.s par un événement, une mauvaise nouvelle, un choix qui ne nous convenait pas forcément. Alors dans ces cas-là, comment faire pour se soulager et retrouver cette paix intérieure si recherchée ? 

Il existe plusieurs méthodes, comme celle : d'évacuer, parler, extérioriser. C’est bien et un début ! Mais cela ne fait pas tout. Car il est aussi intéressant de savoir se poser avec soi, pour apprendre à accepter les sentiments qui nous submergent, et à mieux les comprendre, afin de pouvoir ensuite répondre à la question : comment puis-je faire pour me sentir mieux ? Et passer rapidement de la question du « Pourquoi ? » à « Comment ? ».

Car ce qui est important n’est pas ce que l’on a ou on n'a pas, mais bien ce que l’on en fait...

La paix c’est : ne pas entrer en conflit, d’abord avec soi-même, mais aussi avec les autres, en étant plus emphatique. Et donc de savoir comment l'on va, et savoir se mettre à la place de l’autre : car si on ne le fait pas pour soi-même, comment le faire pour l'autre ?!

La phase d’acceptation est la plus difficile mais la plus salutaire. Pour cela il faut apprendre par exemple à ne pas être dans le déni que ça ne va pas comme on le souhaiterait, ou d’avoir réagi d’une autre façon qu’on le souhaiterait. Accepter ses limites est donc un pas primordial dans l’apprentissage de la paix avec soi.

Puis, c'est passer à l’action. Savoir ce que l'on aimerait changer, et trouver la solution qui nous convient, est la clé pour sortir de ce conflit avec soi-même et retrouver la sérénité. Être en accord avec soi, savoir ce que l’on veut mais surtout ce que l'on est prêt à faire et à accepter ou non !

Enfin, se donner un rythme, un rituel, une discipline de vie. Instaurer un mécanisme, une habitude que l’on aura choisie pour que le changement que l’on veut opérer sur soi devienne un réflexe, presque inné.

Être en paix avec soi-même aide à être en paix avec l’autre ! Et c'est primordial ! Notamment en ces temps difficiles, avec la Covid, les isolements etc., pendant lesquels nous avons vécu des choses peu naturelles pour l’être humain… 

Alors, résistons à la division et soyons encore plus solidaires et compréhensifs, de soi-même et des autres !, pour une paix intérieure et avec l'autre. 

Célébrons la paix tous ensemble sur CAPSAO et répandons la bienveillance, la gentillesse et l’espoir !!!