L'humour, la meilleure arme contre l'isolement


25 mars 2020 - 174 vues

Dès la mise en place des premières mesures de confinement, nous avons pu constater sur les réseaux sociaux la vitesse et la créativité avec lesquelles les internautes se sont employés pour détendre l’atmosphère, le but n’étant vraisemblablement pas de tourner en dérision une crise sanitaire grave, mais de faire rire les autres pour rire soi-même et surmonter une séquence anxiogène inouïe.

Si l’on peut raisonnablement se poser la classique et sempiternelle question « peut-on rire de cette pandémie ? », la réponse est assurément « non » quand on pense aux victimes et à leurs familles, aux personnels soignants qui sont en première ligne et aux professionnels qui doivent continuer leurs activités alors que leurs familles sont à la maison… Mais qu’est-ce qui nous pousse alors à déployer autant de créativité, d’ingéniosité et parfois d’irrévérence pour en retirer de l’humour ? Tout simplement, comme le signale le magazine américain Vulture, parce « qu’il n’en reste pas moins qu’en temps de crise, dans une atmosphère où prévalent la peur et l’incompréhension, l’être humain s’en est toujours remis à l’humour. Bien qu’il paraisse frivole et futile, il est le mécanisme de défense de l’humanité, un moyen gratuit de nous changer les idées devant les horreurs du monde, tout en nous permettant d’exprimer nos pensées, les pires et les meilleures ».

Dès les débuts du confinement, la surproduction de mèmes sur les réseaux sociaux s'est chargée de le confirmer et, à la fin, elle restera sans doute plus enrichissante et plus instructive que les « journaux du confinement » (plus intimes et autocentrés), partage des pépites d’humour autour d’expériences communes comme le fait de s’occuper comme on peut, de prendre soin de sa forme physique, de se retrouver confiné avec ses enfants et de s’improviser enseignants, de devoir télétravailler quand on partage son espace avec une famille ou un(e) conjoint(e) parfois envahissants

Et si ces vidéos ou ces posts lapidaires étaient réellement les vrais journaux du confinement, les réels témoignages par l'humour de cette période ? Une sorte de communion autour d’expériences communes traitées par l’humour… ou comment mieux supporter une situation extrême qui nous est imposée mais qui, commune à tous, devient finalement LE vrai lien social entre personnes qui ne se connaissent même pas. Car si les vidéos témoignent souvent de situations cocasses, elles révèlent un état d'esprit dans lequel beaucoup de confinés se retrouvent... le talent en plus !

C’est ce même humour que nous tentons de partager le plus largement possible sur CAPSAO, que ce soit à l’antenne avec Chacha, son émission VIDA LOCA et ses chroniqueurs, mais aussi sur nos réseaux sociaux où nous essayons tant que faire se peut de partager ces petites merveilles de bonne humeur en période de gros temps.

Bon courage à tous, restez à l’abri, patience et… n’oubliez pas de rire dès que vous le pouvez !

Source : Courrier International

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article