Journée de la culture cubaine : interview de DJ Rider Cuba à Lyon ! 


20 octobre 2021

Journée de la culture cubaine : interview de DJ Rider Cuba à Lyon ! 

Salsa, soleil, mer de caraïbes, ha Cuba, ça fait rêver ! Ce mercredi 20 octobre c’est la journée de la culture cubaine. Pour l’occasion, CAPSAO a interviewé Dj Rider Cuba, ancien animateur du « Réveil Latino » et DJ résident d'un club latino à Lyon ! 

Rider quitte Cuba, dans le sud de la province de Matanzas, et arrive en France, à Lyon, à l’âge de 24 ans. « J’ai eu l’opportunité de venir étudier en France. Je l’ai saisi ». Et en parallèle, pour financer ses études, il se lance dans la musique cubaine. « Comme j’étais tout seul en France, que je n’avais pas d’aide de l'État cubain ou de ma famille. Petit à petit, j’ai réussi à me faire place dans le milieu latino». 

Après son BTS commerciale internationale en poche, il prend le direction de la capitale française où il vit durant deux ans pour faire décoller sa carrière professionnelle. Et mets en stand-by le côté musique cubaine. L’appel de Lyon se fait ressentir : « le responsable d'un établissement latino lyonnais m’a proposé d'être leur DJ résident. J’y suis resté 4 ans. Et j’ai travaillé en même temps pour radio CAPSAO où j’ai été animateur dans la matinale le « Réveil Latino » ». Et donc, la création d’une association de la culture latino, mais surtout cubaine. 

Qu’est-ce que la culture cubaine ? « C’est une bonne question. C’est tellement de choses. Pour moi la culture cubaine c’est pas seulement la salsa. C’est l’art d’être cubain, de survivre dans un pays comme Cuba et de se débrouiller mais avec le sourire. C’est plus que de la musique et de la danse. C’est une façon de vivre très différente. Cuba s'est arrêté dans le temps. Toutes les personnes qui y sont allés l’ont vu. La culture s’est aussi un peu quelque part arrêtée dans le temps. La danse et la musique sont inculquées en nous depuis petit et c’est ce qui nous donnent la force d’avancer et de voir la vie en couleur. Une façon de vivre et de survivre en se faisant aider de la musique et de la danse ». 

Alors pour la faire perdurer et la partager au mieux à Lyon, Dj Rider donne des cours de salsa le jeudi et passe ensuite quelques morceaux de salsa. « J’aime faire découvrir des nouveaux sons et voir mes élèves ou amoureux de la danse s’entraîner ». 

Vrai cubain, il aime aussi boire des cocktails et manger des recettes typiques de son pays d’origine. D’ailleurs, durant le confinement, ceux qui ont la chance de le suivre sur les réseaux sociaux, ont pu avoir les recettes secrètes de Rider. Si pour tout le monde, l’emblématique cocktail cubain c’est le mojito, celui du Dj, c’est le daïquiri ! « J’adore ce cocktail, il a été créé spécialement pour l’écrivain Ernest Hemingway, qui a vécu à Cuba. Il fréquentait le célèbre El Floridita, un bar de la Havane et ils ont créé cette boisson juste pour lui ». Mais il existe également le Cuba Libre et le Canchanchara « c’est un bon verre quand on à mal à la gorge, c’est juste du rhum, du citron vert et du miel », s’amuse à expliquer le cubain !

Et en plat, Dj Rider aime bien préparer une « ropa vieja » quand il invite des amis à dîner. « C’est simple et c'est très bon, c’est simplement des filaments de viande de bœuf biens épicés et on peut l’accompagner de riz avec des haricots ».