DJ May, résidente CAPSAO, fête la proclamation de l’indépendance du Cap Vert, en souvenir, ce 5 juillet ! 


05 juillet 2021

DJ May, résidente CAPSAO, fête la proclamation de l’indépendance du Cap Vert, en souvenir, ce 5 juillet ! 

Aujourd’hui, c’est la fête nationale du Cap Vert ! L’archipel fête la proclamation de l’indépendance de 1975. Notre DJ résident, DJ May est sénégalo-capverdienne, pour radio CAPSAO, elle revient sur l’histoire de sa grand-mère, qui lui a légué ses origines, les lieux à visiter au Cap Vert et le top 5 de ses musiques capverdiennes. 

Ses origines capverdiennes, Christelle, de son prénom, lui viennent de sa grand-mère : Herminia. Elle est née en 1929 à São Vicente, une des neuf îles qui constituent l’archipel du Cap Vert. 

En 1949, à cause de sécheresse et de conditions très rudes, Herminia quitte le Cap Vert pour Dakar, la capitale du Sénégal. Herminia n’est pas la seule, beaucoup de capverdiens ont fait ce choix de l'exil ! La grand-mère de Christelle y rencontre son mari, avec qui elle eut sept enfants et de nombreux petits-enfants, dont… DJ May !

La Djette a beaucoup d’affection pour sa grand-mère et ne tari pas d’éloge sur elle : elle avait plusieurs cordes à son arc. Elle a été coiffeuse, couturière , lorsque cela lui a été possible et jusqu’à la fin de sa vie elle faisait du commerce entre le Sénégal et le Cap-Vert. Elle envoyait par bateau de l’alimentation et des vêtements, elle a toujours su dénicher les bons filons pour gagner de l’argent et subvenir au besoin de sa famille ». 

Mais Herminia aimait surtout faire la fête et a toujours perpétué les traditions capverdiennes, même au Sénégal. « Elle organisait tous les mois un bal capverdien qui avait beaucoup de succès auprès des capverdiens locaux, des dakarois mais aussi des voyageurs par bateaux et militaires qui faisaient une halte à Dakar. Elle préparait tout elle-même : les cakes, le punchs capverdien avec beaucoup de cannelle, c’était excellent. Je me régalais de tout ce qu’elle cuisinait, le « cachupa », plat national du Cap-Vert, les beignets de morue (accras), le beef taldeira, la soupe caldeira, avec elle rien n’était gâché tout se mangeait » se souvient Dj May, l’eau à la bouche…

Côté musique, le groupe préféré d’Herminia était les « Cabo-Verde Show, impossible de les manquer lorsqu’ils se produisaient à Dakar, c’était un grand évènement à chaque fois ». 

WhatsApp Image 2021-07-05 at 16.50.03.jpeg (9 KB)
Herminia (grand-mère capverdienne de Dj May)

Les tips voyage de Dj May : 

En voyage au Cap Vert, il faut bien sûr visiter l’île de São Vicente. C’est une île où les habitants sont très chaleureux et festifs. Les habitations sont colorées avec un style colonial (vestige des années de colonialisme portugais…) et les plages attirent énormément de surfeurs du monde entier !!! 

Plus au nord et plus proche de la capitale, direction, Cidade Velha avec la plus vieille église coloniale du monde « Nossa Senhora Do Rosário » .

Petit tour par Ribeira Principal, à Santiago, avec son immense ruisseau qui prend sa source des montagnes de Serra Malagueta jusqu’à l’Océan Atlantique !

Pour les plages paradisiaques, c’est à Quebra Canela près d’Achada Monte que Dj May conseille d’aller. 

Un peu d’histoire ? Tarrafal, sur l’île de Santiago, est une municipalité très chargée d’histoire sur nos ancêtres esclaves.

Les 5 titres capverdiens de Dj May ? 

Vous avez pris vos billets ?