Se former à des métiers dits « verts » ou « verdissants », c’est possible !


29 mars 2021

Se former à des métiers dits « verts » ou « verdissant », c’est possible !

De plus en plus de jeunes se dirigent vers des études et des formations dans le vert ou le verdissant en France. À Lyon, un campus universitaire, l’IET (l’Institut des Technologies de l’Evironnement) dédié à l’écologie a ouvert ses portes en 1995. Un nouveau campus verra le jour à Nantes, à la rentrée 2021. CAPSAO vous explique tout !

Déjà en avance sur son temps, l’IET forme ses étudiants à tout corps de métier dits « verts » ou « verdissants ». La cause environnementale et climatique touchent les plus jeunes, d’après une étude de l’Agence de la Transition écologique (ADEME) le changement climatique est la première cause de préoccupation des 18-30 ans. Une centaine d’étudiants sortent diplômés tous les ans de cet institut.

L’école lyonnaise propose 4 cursus du BTS au MBA spécialisé : Gestion et Protection de la nature, Technico-commercial produits alimentaires et boissons, Chargé(e) d’affaires en environnement et enfin Management et développement stratégique en environnemental.

Le Campus de Nantes.

L’IET s’agrandit et s’installe à Nantes dès la rentrée 2021. Trois formations seront enseignées : le Bachelor, le MBA spécialisé ainsi qu’une nouvelle filière, "Management de la qualité-sécurité-environnement", en MBA également.

Si vous voulez poursuivre des études universitaires, il existe pas moins de 300 masters, accessibles après un bac +3 minimum, qui se partagent le secteur. Certains, très spécialisés, sont de formidables tremplins vers l’emploi. Par exemple, quasiment tous les diplômés du master Assainissement, démantèlement d’installations nucléaires de l’université de Joseph Fourier de Grenoble trouve un emploi quelques semaines après l’obtention de leur diplôme.

Les écoles ne sont pas à la traîne. Citons, pour les premières, des établissements comme HEC qui propose un mastère spécialisé (MS) SustainableDevelopment, le groupe ESC Toulouse un MS Gestion du Développement Durable et du Changement Climatique, SKEMA Business School un MS Management Stratégique du Développement Durable, etc.

Du côté des écoles d’ingénieurs, l’Engees de Strasbourg forme des ingénieurs hydrauliciens, l’Insa de Lyon propose une spécialité génie énergétique et environnement en 2e cycle, Polytech’Montpellier possède un département sciences et technologies de l’eau, l’Ensi Limoges une filière eau et environnement, l’Ensi Poitiers une spécialité eau et génie civil, etc.

Les débouchés et les postes dans ce milieu se multiplient de plus en plus. Les entreprises développent des actions environnementales au sein de leur stratégie globale. Elles cherchent à répondre à des exigences réglementaires mais aussi à une attente de leurs clients ou consommateurs. Si vous cherchez un travail dans une entreprise engagée, (re)lisez cet article de CAPSAO sur la plateforme de recherche d’emploi : Shift Your Job.

Ça vous tente d’étudier et de travailler dans et pour l’environnement ?

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article