El origen del mojito

111 vues

Citron vert, sucre, menthe et rhum cubain ce sont les ingrédients du cocktail star « el mojito ». Tout le monde connait ce petit goût acidulé, mais son histoire elle, reste bien gardée.

Pour remonter les traces du mojito, il faut atterir à Cuba. En fait, cette boisson n’est pas née dans le but de créer le cocktail par excellence, mais seulement pour cacher le goût fort des rhums cubains faits maison… Pour le « couper » l’alcool local si on veut. Autrefois on coupait avec ce qu’on avait et surtout on adoucissait grâce à la grande production locale : le sucre.

Mais il existe une légende qui raconte que vers le XIX siècle les pirates du navire  « le Drake » consommaient les eaux-de-vie de canne à sucre produites sur l’île de Cuba. Ils arrangeaient l’alcool avec quelques feuilles de menthe parfumées. 100 ans plus tard, le jus de citron vert s’est incorporé à cette infusion, un ingrédient  clés qui vient rajouter de la fraicheur et qui a donné naissance au nom « Mojo ».

Il est possible que le mot « Mojo » ait inspiré celui du « Mojito ». Pour autant, le terme « mojito » a bien vu le jour dans un bar de la havane. Profondément ancré dans la culture cubaine, le Mojito est devenu la boisson traditionnelle cubaine par excellence.

Pour obtenir un verre de Mojito parfait il faut ajouter deux cuillères à café de sucre blanc, ajouter le jus d’un demi citron vert. Ensuite, ajouter deux branches de menthe fraîche, 9 cl d’eau gazeuse, écraser, ajouter 4,5 cl du rhum cubain, et enfin 4 glaçons entiers … et votre cocktail est prêt !! et à consommer avec modération, bien évidemment.

Maintenant, à vos shakers et n’hésitez pas à en faire profiter l’équipe CAPSAO !!

Michelle

Sources :

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article