Jamice

Date de naissance 19 décembre 1973
Pays France, Espagne, République Dominicaine
Genre Zouk, Bachata
Instruments Piano, Guitare

Jamice selon lui-même

Je suis né à Paris le 19 décembre 1973, ma mère est dominicaine et mon père espagnol, et voici mon histoire.

J’ai été bercé par la musique de mes origines très tôt car mes parents jouaient du piano et de la guitare. La musique fait partie intégrante de ma culture.

Ma musique est un travail d’équipe, un mélange de culture et d’influences, notamment dominicaine et espagnole. J’ai eu la chance de travailler avec des compositeurs comme Frédérique Wurtz ou encore Thierry Doumergue.

Mon travail et mes sacrifices ont payés.

J’en suis arrivé la grâce à mon travail mais aussi grâce aux personnes qui m’ont fait confiance comme le label Erogen music. Avec leur confiance et leur savoir-faire, j’ai pu progresser et arriver où je suis aujourd’hui.

Je m’inspire au quotidien de différentes couleurs musicales qui j’espère auront déteintes dans mes musiques. Je prône le mélange des styles et des cultures.

Je reste un éternel insatisfait, mes envies musicales ne se limitent pas au « zouk », si je devais faire tout ce que j'aime dans la musique, il faudrait une triple album pour y inclure du rn'b, du gospel, de la bachata...

    

Jamice selon lui-même

Je suis né à Paris le 19 décembre 1973, ma mère est dominicaine et mon père espagnol, et voici mon histoire.

J’ai été bercé par la musique de mes origines très tôt car mes parents jouaient du piano et de la guitare. La musique fait partie intégrante de ma culture.

Ma musique est un travail d’équipe, un mélange de culture et d’influences, notamment dominicaine et espagnole. J’ai eu la chance de travailler avec des compositeurs comme Frédérique Wurtz ou encore Thierry Doumergue.

Mon travail et mes sacrifices ont payés.

J’en suis arrivé la grâce à mon travail mais aussi grâce aux personnes qui m’ont fait confiance comme le label Erogen music. Avec leur confiance et leur savoir-faire, j’ai pu progresser et arriver où je suis aujourd’hui.

Je m’inspire au quotidien de différentes couleurs musicales qui j’espère auront déteintes dans mes musiques. Je prône le mélange des styles et des cultures.

Je reste un éternel insatisfait, mes envies musicales ne se limitent pas au « zouk », si je devais faire tout ce que j'aime dans la musique, il faudrait une triple album pour y inclure du rn'b, du gospel, de la bachata...

    

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article